Groupe Sapec

EN FR DE IT PT ES
EN FR DE IT

Nous soutenir

Les actions de notre association vous touchent ? Vous avez envie de nous aider à développer nos actions ? Tout soutien, même modeste, nous encourage. 

Faire un don

Tout soutien financier, même modeste, nous encourage 
L’Administration cantonale des impôts du Canton de Vaud a déclaré le 6 novembre 2018 que notre Association du Groupe SAPEC bénéficiait du statut d’utilité publique. Les dons que vous effectuez peuvent donc être exonérés fiscalement. Notre trésorier vous délivrera une attestation à remettre aux autorités fiscales.

Les ressources de l’association proviennent essentiellement des cotisations versées par les membres et de dons, mais nos statuts évoquent aussi legs, parrainages, subventions publiques et privées et toutes autres ressources autorisées par la loi.

Les fonds sont utilisés conformément au but social de l’association. Rappelons que tous nos membres sont bénévoles.

Voici nos coordonnées bancaires:

IBAN : CH17 0900 0000 1213 5848 0
Titulaire: Association du Groupe SAPEC, Route d’Echallens 37 – CH 1044 FEY, Suisse
Compte postal 12-135848-0

 

Devenir bénévole

Vous souhaitez participer à nos actions, réflexions et engagements ?
Ecrivez-nous. Tout soutien, même modeste, nous encourage.

    Démarches auprès de l’Eglise

    Le Groupe SAPEC s’engage à entreprendre des interventions soutenues pour amener les autorités religieuses à reconnaître la réalité des abus sexuels commis dans le contexte religieux, la responsabilité de l’institution et la nécessité d’apporter une réparation aux personnes lésées.

    Depuis 2011, le Groupe SAPEC a inlassablement entrepris des démarches auprès des autorités de l’Eglise catholique pour les amener à reconnaître leur responsabilité et à apporter une réparation.

     

    Nos principales démarches :

    • Démarches communes avec l’association de soutien aux victimes de Suisse alémanique IG-MiKu auprès de la conférence des Evêques : demande que la recherche envisagée en Suisse sur les abus sexuels commis au sein de l’Eglise soit multidisciplinaire et fasse appel également à des scientifiques de la Suisse latine.
    • Communiqués de presses et interviews allant dans ce sens
    • Rencontre avec la Fraternité St-Pie X afin que les victimes abusées par des prêtres de cette fraternité puissent être indemnisées par la CECAR
    • Mise sur pied d’un groupe de parole avec 5 membres
    • Le 22.02.2020 : pose d’une plaque à Monthey (VS). Voir rapport annuel 2020
    • Juin 2020 : Participation à la révision de la Convention du Fonds d’indemnisation en faveur des victimes (v. rapport annuel 2020)
    • 09.2020 : Participation et témoignages à la Conférence de prese des 5 ans de la CECAR
    • 10.20 : Journée Bilan et perspectives. Décisions quant à l’avenir de l’association
    • 11.2020 : Participation à une rencontre avec la commission diocésaine des abus sexuels en église à l’évêché de Sion
    • Rappel aux évêques de l’importance de mener une recherche pour « Eclairer le passé »
    • Appel à l’amélioration de la formation et de la sélection des séminaristes.
    • Février : participation à Rome à une rencontre ECA dans le cadre du synode des évêques (v. rapport annuel 2019)
    • Juin : participation à Berne au rassemblement national visant à rappeler les revendications des victimes (v. rapport annuel 2019)
    • Novembre : le 29 novembre Journée du souvenir. Pose d’un mémorial à la Cathédrale St-Nicolas (v. raport annuel 2019)
    • Demande d’une carte : que tout agent pastoral ou religieux doivent accepter et signer par rapport aux abus sexuels en Eglise (v. rapport annuel 2019)

    Prise de position

    • Etude à l’échelle nationale : Le Groupe Sapec demande depuis 2010 une étude indépendante afin de connaître la réalité des abus sexuels commis au sein de l’Eglise catholique depuis les années 50 jusqu’à ce jour. Nous demandons qu’elle soit menée non seulement par des historien-nes, mais par un groupe pluridisciplinaire comprenant notamment des psychologues, criminologues, juristes, théologien-es et nous insistons pour que les associations de victimes soient prises en compte tout au long du processus de recherche.

    • Face au cléricalisme une vraie place aux femmes (égalité hommes-femmes) au sein de l’église, abandon de l’obligation du célibat des prêtres, enseignement plus important en sciences humaines dans les séminaires, plus de soutien aux prêtres qui travaillent en paroisse, cours de prévention abus sexuels pour tous les agents pastoraux.

    • Autres prises de position : voir textes déjà présents sur le site

    Contacts réguliers avec partenaires

    Les contacts avec les partenaires permettent la coordination des actions afin de maximiser leur impact. Il s’agit notamment d’assembler nos forces communes lors d’événement. Par exemple, la journée européenne du 18 novembre 2022 consacrée à la protection des enfants contre les abus sexuels est organisée conjointement entre les différents partenaires.

    Ce pourquoi on agit

    Reconnaissance- Réparation - Prévention